Rechercher

BOTANIQUE #1

ous dans la serre avant que je prenne racine ! ... comment ça ce n'est pas drôle ? Voyons voir si vous trouvez ce premier cours de botique plus amusant. Ce cours est directement relié à celui des potions, et vous sera très utiles pour leurs créations.

Aujourd'hui, Pas de plante magique, ni mouvement de baguette. Avant de faire pousser des plantes il vous faut les bases. A savoir comprendre avec quoi poussent les plantes dans la nature. A savoir : L'eau et la terre. ( le soleil aussi je sais, mais ce n'est pas le sujet ! )


tout d'abord... l'eau !


1. L’eau, indispensable à vie.


PROPRIÉTÉS PHYSIQUES :


Le principe d’Archimède :


Le principe d’Archimède s’énonce ainsi : « Tout corps plongé dans un liquide subit une poussée vers le haut équivalente au poids du liquide qu’il déplace »


Le principe de Pascal :


L’eau ne peut pas se comprimer, ni augmenter de volume.


PROPRIÉTÉS THERMODYNAMIQUES :



L’eau un fournisseur d’énergie


Les propriétés thermodynamiques de l’eau ont commencé à être utilisées de façon empirique bien avant d’être démontrées de façon scientifique. L’énergie mécanique fournie par l’eau a été utilisée pour faire tourner les roues à eau, les moulins… Puis on va se servir de l’énergie fournie par les propriétés thermiques de l’eau. Ainsi la machine à vapeur, créée par Watt en 1769, utilise l’énergie fournie par la transformation de l’eau en vapeur, sous l’action combinée de la chaleur et de la pression. Les premiers trains à vapeur utilisaient ce système.

Les variations de température de l’eau


L’eau change d’état à une température qui dépend de la pression. L’eau se solidifie à 0 °C et devient vapeur à 100 °C. Cependant, la pression peut modifier ce rapport. Ainsi en haut de l’Everest, l’eau bout à 72 °C, la température d’ébullition décroissant avec la pression. C’est également ce qui permet aux patineurs de glisser sur la glace. En réalité, ils glissent sur une fine pellicule d’eau formée sous la pression du patin. Cette fine pellicule se solidifie immédiatement après le passage du patin.


L’eau peut rester liquide à des températures inférieures à celles auxquelles elle gèle habituellement, jusqu’à – 40 °C : c’est ce que l’on appelle le phénomène de « surfusion ». C’est dû au fait qu’il faut souvent un petit corps solide ou une bactérie pour commencer ce processus de solidification. C’est ce procédé qui est appliqué pour la fabrication de la neige artificielle dans les stations de sports d’hiver.

L’eau un très bon conducteur


L’eau est également un conducteur, propriété souvent utilisée, notamment pour le transport d’énergie. Par exemple, l’eau a une très bonne conductivité thermique, à peu près quatre fois supérieure à celle des autres liquides. La principale application de cette propriété est domestique, c’est le chauffage central.


L’eau est un mauvais conducteur électrique lorsqu’elle est pure, mais lorsqu’elle est minéralisée, qu’elle contient des sels dissous, elle devient conductrice de l’électricité. C’est pour cette raison que l’installation de prises électriques dans les salles de bain est strictement réglementée en raison des risques d’électrocution que cela peut provoquer.


La chaleur spécifique de l’eau est une autre de ses propriétés. L’eau peut emmagasiner de grandes quantités d’énergie, et peut ainsi fortement influer sur les écarts de température terrestre. C’est pour cela que les climats dits « continentaux » connaissent des écarts de température bien plus importants que les climats océaniques, ces derniers étant adoucis par l’influence des océans.


2. La terre

Ce cours portera ensuite sur les propriétés du sol ! Et non, pas de tentacula vénéneuse encore une fois, chaque chose en son temps.


Tout comme l’eau, la terre des sorciers est la même que celle des moldus ! Avec parfois quelques modifications génétiques que nous verront dans un prochain cours. Aller courage !


En premier lieu, il faut savoir que le sol est à la fois le support et le produit du vivant. Le sol contient plusieurs partie. Celle qui va nous intéresser est l’humus, la partie riche en matière organique qui permet le développement de la flore !




L’humus est la couche supérieure du sol créée, entretenue et modifiée par la décomposition de la matière organique, principalement par l'action combinée des animaux, des bactéries et des champignons du sol. L’humus est une matière souple et aérée, qui absorbe et retient bien l'eau, de pH ( acidité ) variable selon que la matière organique est liée ou non à des minéraux, d'aspect foncé (brunâtre à noir), à l’odeur caractéristique, variable selon qu'il s'agit d'une des nombreuses formes d'humus forestier, de prairie, ou de sol cultivés.




Jusque là, tout va bien, non ?




L'humus se distingue du compost par son origine naturelle, mais partage avec lui beaucoup de propriétés, notamment sa capacité à retenir l'eau et les nutriments. Dans le compartiment de la biosphère qu'est le sol, l'humus est la partie biologiquement la plus active. C’est dans les zones tempérées qu’il est le plus abondant, mais on a récemment redécouvert et étudié une sorte d'humus ancien et d'origine humaine en Amazonie : la terra pretta, ou terre noire. L'humus est absent des déserts et, plus généralement, de tout milieu dépourvu de végétation (la haute montagne, par exemple).


La capacité d'échange naturelle d'un humus ainsi que sa décomposition lente délivrent aux racines des plantes de l’Azote, du phosphore et tous les éléments nutritifs indispensables à la croissance des végétaux. Si l'humus est enfoui par labour ( D’OU L’INTERÊT DE NE JAMAIS BECHER COMME CES MOLDUS !!! ) ou asphyxié ( inondation durable, compression, bâchage étanche), il se dégrade et libère des composés toxiques ainsi que du méthane ! ( Gaz à effet de serre parmi ceux responsables du réchauffement climatique )


VOILA ! Vous êtes débarrassés des propriétés du sol ! Il y a mille fois plus à dire mais ça sera largement suffisant pour cette fois.


Pour finir nous allons apprendre comment choisir un bon sol !


Les galeries creusées par les vers de terre aident à l'aération et au drainage du sol. Ils sont ESSENTIELS à la bonne santé d’un sol ! Ils labours la terre, nettoies et alimentent le sol en nutriments indispensables pour que la végétation soit belle et florissante. La nature sait mieux que nous ce qu’elle fait alors laissez la faire le plus possible ! Notre role consiste seulement à lui donner un petit coup de pouce de temps en temps !


Un bon sol grouille d’insectes et de verres ! Il sent fort, se creuse sans aucun effort et la végétation y est abondante !


Les racines ont une vie secrète dans le sol. Dans un hectare de blé, il peut y avoir 300.000 km de racines qui alimentent la plante avec de l'eau et des éléments nutritifs. Un système racinaire bien développé est le résultat d'une bonne structure du sol !


Alors dites oui aux vers et aux racines !


Aujourd'hui pas d'exercice à faire, étudier ce cours est déjà suffisant je pense ! Quoi que si vous voulez faire gagner 5 points de maison, vous pouvez citez 5 plantes magiques de base en commentaire !



23 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout